Hubert OTT - Député du Haut-Rhin de 2022 à 2024

Hubert OTT est né le 6 juin 1964 à Colmar et habite à Rouffach.
Féru de nature, de photographie et de randonnée dans les Vosges, il était professeur de SVT au collège Champagnat d'Issenheim depuis 2015 avant d'être élu député de la 2ème circonscription du Haut-Rhin en juin 2022.
Il y a plus de 30 ans, il prend la présidence de l’association Rouffach Incitation Nature (RIN). Forte de plus de 500 membres, c'est la première association de protection de l’environnement du Haut-Rhin, qui oeuvre notamment à la préservation des espaces Natura 2000 des collines sous-vosgiennes du Bollenberg, du Strangenberg et du Zinnkoepflé dans une logique de concertation entre les élus, les viticulteurs, les associations, et les habitants du territoire.

C’est en 1994 qu’il entre en politique avec une première candidature aux élections cantonales, suivie de son élection au Conseil municipal de Rouffach en 1995 et au Conseil communautaire en 2014.

En 2008, il s’engage au Mouvement Démocrate, devenu conseiller national depuis 2020.

Conformément à ses engagements de campagne de non-cumul des mandats, il démissionne de ses fonctions de Conseiller municipal et communautaire en novembre 2022.

Suite à son élection, Hubert OTT intègre la commission du développement durable et de l'aménagement du territoire de l'Assemblée nationale. Il est élu co-président du groupe d'études espaces naturels protégés et vice-Président de trois groupes d'études : vin, vigne et oenologie - impact des changements climatiques - eau et biodiversité. 

Il a été membre de la mission d'information sur l'adaptation au changement climatique de la politique forestière et la restauration des milieux forestiers et Secrétaire de la commission d'enquête visant à établir les raisons de la perte de souveraineté alimentaire de la France. Co-rapporteur d'un rapport d'information sur les dynamiques de la biodiversité dans les paysages cultivés et l'évaluation des politiques publiques associées, son rapport est publié en janvier 2024 après 6 mois d'auditions et de nombreuses visites sur le terrain à la rencontre des différents acteurs agricoles et environnementaux, dont une réalisée dans sa circonscription haut-rhinoise.

Dès son élection et conformément à ses engagements de campagne, il dépose une proposition de loi pour faire de l'Alsace une collectivité unique, qui est cosignée par 10 de ses collègues députés alsaciens de la majorité présidentielle. Durant son mandant, il ne cessera de défendre la création d'une collectivité unique alsacienne auprès de l'Assemblée nationale, du Gouvernement et de l'Elysée, aux côtés des nombreux acteurs alsaciens engagés dans cette cause.

Le 31 mai 2024, la loi dont il est l'auteur et qui vise à assurer une justice patrimoniale au sein de la famille est promulguée. Elle met fin à deux injustices majeures dont les femmes étaient les premières victimes et contribue ainsi à combattre les violences économiques et fiscales dont ces dernières sont trop souvent victimes.

Le lundi 10 juin 2024, suite à l'annonce de la dissolution de l'Assemblée nationale, il annonce sa candidature à sa réélection à l'Hôtel de Ville de Ribeauvillé en vue des élections législatives du 30 juin et 7 juillet.